VAGUE ou la tentative des Cévennes

Si le langage est cet endroit tout-puissant qui nous rassemble et nous définit, c'est aussi ce qui nous classe, nous sépare et nous range irrémédiablement.

Pour Fernand Deligny, la question de la parole et du langage était au centre de la tentative qu'il mena avec des enfants autistes dans les Cévennes pendant plus de 20 ans.

En nous inspirant de son expérience et de ses mots, nous tentons à notre manière et avec nos outils de comédiens, de musiciens et de danseurs, de tisser d’autres rapports avec les êtres et les choses qui nous entourent et qui constituent notre paysage immédiat.

Ici et maintenant sur ce petit bout d'espace public, avec l'aide du hasard et de la coïncidence, nous cernons, nous tramons et nous partons à la rencontre de ce qui nous est proche et pourtant fondamentalement étranger.

À travers nos présences aux aguets et nos corps secoués nous convoquons les fantômes du lieu, ceux pour qui les frontières entre le vivant et l'inanimé se dissolvent. Nous œuvrons avec eux à la construction d'un paysage inédit, une cartographie en écho à ce que Fernand Deligny appelait un espace commun primordial.

Production : Compagnie 1Watt 2017

Théâtre Performatif / Durée : 60 min


Avec : Marta Izquierdo, Alexandre Thery, Mathias Forge, Pierre Pilatte

Mise en Scène : Sophie Borthwick

Avec la complicité de Stéphane Bonnard
Librement inspiré des écrits de Fernand Deligny

Résidences et coproductions : Pronomades, CNAREP en Haute-Garonne, l'Atelier 231, CNAREP à Sotteville-lès-Rouen, l'Usine, CNAREP à Tournefeuille, Ateliers Frappaz, CNAREP à Villeurbanne, le Citron Jaune, CNAREP à Port Saint Louis du Rhône, la Communauté de communes du Piémont Cévenol, le 3bisF à Aix-en-Provence, Animakt à Saulx-les-Chartreux, la Coopérative de Rue et de Cirque – 2R2C et la ville de Paris.

Avec le soutien de : l'association Beaumarchais – SACD, la DGCA, la DRAC Occitanie, ADAMI, SPEDIDAM

© Productions Bis 2018